Accueil du site > Tourisme & Patrimoine > Patrimoine > Église Romane Du XIIe siècle



Église Romane Du XIIe siècle

"L’église paroissiale du dit Merlevené située au bourg contenant de long cinq cordes et demie et un pied, de franc quarante et trois pieds sans comprendre ses deux ailes qui font la croisée d’icelle de ses deux cotés. Sous fond tant de la dite église et cimetière cernés de murailles, il y a quarante et cinq cordes et trois quarts, y compris la sacristie étant au bout du levant de la dite église"

Déclaration du 13 mars 1680, document Archives départementales de Loire-Atlantique


L’église de Merlevenez n’est devenue paroissiale qu’à la fin du Moyen-Age ; la tradition attribue le siège primitif de la paroisse au village de Trevelzun. Si les origines de sa construction restent inconnues, l’hypothèse souvent émise d’une fondation templière est eclue. En effet, les parties les plus anciennes de l’édifice sont antérieurs à l’époque de l’installation des Templiers dans la région, vers 1130.

De style roman, l’église date pour l’essentiel du XIIe siècle : majeure partie de la nef et ses bas-cotés, les deux croisillons et la croisée formant le transept, et le coeur à chevet plat. La tour-lanterne romane supportée par les piles de la croisée a été reconstruite après son écroulement en 1533. Les grandes baies de style flamboyant des croisillons sont un apport du XVe siècle.

Bombardée en 1944, l’église perdit ses toitures et tout son mobilier ; le décor sculpté fut préservé. L’église a été entièrement restaurée, avec grands soins, à l’identique. Les vitraux sont l’oeuvre du maître verrier Gruber.


Pour plus de photos, consultez le site du Ministère de la Culture en cliquant ici

L’église de Merlevenez conserve l’un des plus beaux ensembles de sculptures de l’époque romane en Bretagne. Outre les martyres de saint Laurent et de saint Simon, les chapiteaux sont ornés de personnages à têtes grimacantes, d’acrobates, de lutteurs, d’animaux fantastiques et de végétaux. Symboliquement, toutes ces scènes enseignent les fidèles sur le bien et le mal.

En Bretagne le décor est le plus souvent géométrique et végétal. Ici, à Merlevenez, le style des sculptures est proche de celles du Poitou et de Saintonge. L’église de Merlevenez en est d’autant plus originale.


1-5 martyres de saint Laurent sur le gril 8 hommes au chien
2-4 martyres de saint Simon sur la roue 10 vitraux de l’Adoration des Bergers
3 pierres tombales armoriées de la famille Kermadio 11 vitraux de l’Adoration des Mages
6 têtes d’hommes grimaçant (masque) 12 vitraux en l’honneur de la Vierge
7-9 monstres crachant des rinceaux